Skip to main content
0
Navigation

RetourLe Soleil et la Vitamine D

Est-ce que cette vitamine aide vraiment à combattre un cancer du sein ?

Au cours des dernières années, des chercheurs ont étudié le lien entre une consommation accrue ou une carence en vitamine D et le risque de développer un cancer du sein. Des recherches réalisées en 2008 et en 2011 démontrent que les femmes ayant une carence en vitamine D courent un risque plus élevé de développer un cancer du sein.

Depuis ce temps, tout le monde se plaît à faire le procès de cette vitamine, sans jamais en venir à une conclusion claire ! La plupart des scientifiques recommandent de consommer suffisamment de vitamine D, idéalement en prenant directement du soleil ou encore, en supplément. D’autres y vont d'une mise en garde comme quoi le fait de prendre des suppléments peut entraîner un risque de surconsommation sans véritablement diminuer le risque de développer un cancer du sein. Et un risque de surconsommation peut entraîner un cancer de la peau.

Alors, quelle est LA BONNE méthode ?

Premièrement, il est important d'en parler à son médecin de famille. Une simple prise de sang aide à déterminer si votre niveau de vitamine D est adéquat.

La façon la plus naturelle de consommer de la vitamine D est simple. Sortez dehors ! Le corps humain produit cette vitamine quand il est exposé aux rayons du soleil. Il est préférable de profiter des rayons du soleil dans les mois d'été qu'en hiver. Ils sont plus forts, donc il ne suffit que d'une courte exposition pour faire le plein. Selon le Conseil de la vitamine D, basé aux États-Unis, en hiver, l'angle du soleil par rapport à nous est trop bas pour vraiment faire une différence. On retrouve également de la vitamine D dans les poissons gras, tels le saumon, le thon ou le maquereau. Mais l'apport obtenu dans les produits alimentaires n'est pas assez élevé pour atteindre le niveau recommandé.

Contrer la D-pression

Passer du temps à l'extérieur a aussi un autre effet bénéfique : il diminue les chances de souffrir de dépression. Si nous laissons de côté les vitamines, passer du temps au soleil génère habituellement un regain d'énergie, améliore l'humeur et nous garde loin de la dépression. Les endorphines libérées par le cerveau après une promenade ou une bonne bouffée d'air frais nous rendent souriantes et heureuses, peu importe le temps de l'année.