Skip to main content
Skip to main content
Panier
Rechercher

Remboursement prothèses et compléments mammaires

Le saviez-vous ? Prothèses et complements mammaires sont remboursés tous les 18 mois (12 mois pour la première année).

Depuis le 1er janvier 2022, la législation a été revue et prévoit une nouvelle prise en charge des prothèses et compléments mammaires.

 

Quelles sont les conditions de prise en charge ?

La délivrance d’une prothèse mammaire externe se fait en fonction de l’existence ou non de symptômes courants dans la pathologie du cancer du sein, renseigné(s) par le prescripteur sur un formulaire spécifique qu’il peut télécharger sur Ameli. 
Si un symptôme existe, votre point de vente spécialisé délivre alors une prothèse technique (à l'exception du symptôme "peau fragilisée par une radiothérapie" où une prothèse transitoire textile est délivrée). Dans le cas contraire, c’est une prothèse standard. 

Mais si vous avez envie d’une prothèse technique alors que l’ordonnance prévoit la délivrance d’une prothèse standard, vous pouvez l’obtenir moyennant un reste à charge de 32,99 €. Ce montant peut éventuellement être pris en charge par votre mutuelle en fonction de votre contrat. Renseignez-vous.

Quel remboursement ?

Le prix se décompose en deux entités : le tarif de la prothèse d'une part et le tarif de la prestation d'appareillage d'autre part.
Pour une prise en charge à 100% du tarif LPPR (ALD), les prothèses standard sont facturées 85,70 € + prestation d'appareillage 94,30 €, soit un total de 180 €. Elles sont remboursées 180 €.
Les prothèses techniques sont facturées 118,69 € + prestation d'appareillage 94,30 €, soit un total de 212,99 €. Aucun reste à charge.
Si vous optez pour une prothèse technique sans l’existence d’un symptôme parce que celle-ci convient mieux à vos envies ou votre mode de vie, la prothèse sera facturée 212,99 € et remboursée 180 €. Reste à charge de 32,99 €  éventuellement être pris en charge par votre mutuelle (selon mutuelle et contrat).

Les prothèses transitoires textiles pour la convalescence sont également prises en charge (25 € pour un achat de 25€).

Quelle différence entre une prothèse standard et une prothèse technique ?

Les deux types de prothèses restaurent l’une et l’autre l’équilibre statique et la symétrie du corps, permettant ainsi à l’utilisatrice de retrouver son schéma et son image corporels pour plus de confiance en soi. Les prothèses techniques sont indiquées pour les femmes présentant certains symptômes comme la présence d’un lymphœdème, de cicatrices hyperesthésiques, de métastases ou d’hypersudation… 

Quand puis-je renouveler ma prothèse ?

Une prescription  médicale est nécessaire à chaque délivrance de prothèse.
Les deux premiers mois suivant l’opération : délivrance d’une prothèse textile transitoire.

A la fin de ces deux mois : délivrance d’une prothèse en gel de silicone, obligatoirement non adhérente. Le renouvellement de cette première prothèse est possible au bout de 12 mois, soit 14 mois après l’opération. Le renouvellement peut être une prothèse adhérente ou non.

Ensuite, les renouvellements suivants peuvent être effectués tous les 18 mois.

Suivi du dispositif médical dans le temps

La législation prévoit un suivi de votre prothèse dans le temps compte tenu des évolutions physiques, de votre mode de vie et de votre ressenti. Votre point de vente spécialisé sera amené à vous proposer régulièrement un contrôle gracieux de votre prothèse. 
 

Vous avez d’autres questions ? 

Nous vous remercions de les adresser à infofrance@amoena.com.