Skip to main content
0
Navigation

RetourLe bonheur : mode d'emploi

"Comment faire pour le trouver ? "

Très en vogue en ce moment sur les réseaux sociaux, dans les maisons d’édition, les conférences et même les laboratoires de sciences, un sujet qui en surprendra plus d’une : le bonheur. 

« Si on se penche sur l’histoire de l’homme, on remarque qu’il y a eu de nombreux mouvements en faveur du bonheur, surtout durant les périodes d’incertitude. Par exemple, on n’aura pas de mal à démontrer que la recherche du bonheur était au centre des préoccupations des années 1960 et 1970, » nous explique Britt Reints, auteur du livre An Amateur's Guide to the Pursuit of Happiness, paru en 2013. « Je pense que cette envie irrésistible de bonheur est une réaction à l’incertitude qui règne dans le monde à l’heure actuelle. Au cours des dix dernières années, il s’est passé plein de choses qui ont déstabilisé les gens et les ont poussés à réexaminer leurs attentes. On est nombreux à avoir l’impression que les règles ont changé en cours de route, et donc on s’efforce d'anticiper ce qui pourrait bien nous tomber dessus par la suite, » ajoute-t-elle. 

La plupart des chercheurs - et des adeptes de débat intérieur - s’accordent à dire que la gratitude est un bon point de départ dans l’apprentissage du bonheur. Voici un guide pratique des temps modernes: 

Se raccrocher à ce qui est à notre portée

« Trop souvent, nous pensons que la vie que nous désirons vraiment nous est inaccessible. C’est vrai d’une certaine façon... mais il est probable qu’une infime partie de cette vie-là soit déjà à notre portée. Saisissez-la. Appréciez-la. Réjouissez-vous de l’avoir... Soyez reconnaissant. » - Matthew Kelly, auteur du livre Off-Balance 

Pour commencer, le mieux, c’est de faire l’inventaire de ce que nous avons. En effet, la gratitude a tendance à croître. Comme dit si bien Reints : « Multiplier, c'est amplifier. »

Dans la pratique

Dictionary.com définit la gratitude comme le « fait ou sentiment d’être reconnaissant ». « Toutefois, la gratitude qui accroît le bonheur, c’est bien plus qu’un sentiment... La plupart des expériences dont j’ai entendu parler impliquent un acte de gratitude... La méthode varie, mais la motivation reste la même : pour que la gratitude ait des résultats significatifs, il faut s’exercer. » - Britt Reints, An Amateur's Guide to the Pursuit of Happiness

Savoir « au fond de soi » que l’on est reconnaissant ne suffit pas. Il faut s’entraîner régulièrement à pratiquer l’acte de gratitude, mais aussi à l'exprimer. Par conséquent, faites d'abord des choses importantes. Notez-les sur votre calendrier et exercez-vous encore et encore. Ensuite, inscrivez-les, utilisez une appli ou bien discutez-en à table. (Petite astuce : partager votre bonheur, c’est aussi l’amplifier !)

Célébrer le quotidien

« Pour moi, le rêve américain consistait à trouver le bonheur. Le vrai bonheur. Et pour y parvenir, je croyais qu’il fallait faire tout un tas de choses, accomplir des tonnes et gagner plein d’argent... Mais vingt ans après m’être lancée à la poursuite du « grand bonheur », je n’étais pas heureuse du tout... En courant après cet état de béatitude extrême qu’il est impossible d’atteindre, je ratais les petits moments de bonheur de la vie de tous les jours. » - Nataly Kogan, PDG de happier.com 

Il ne s'agit pas de créer une vie très réussie dont vous serez fière à 90 ans. Célébrez le ciel bleu qu’il y a aujourd’hui, un bon café chaud, la chaleur de votre rire. Ce sont les petits moments qui nous rendent heureux au jour le jour.

Cet article est paru dans notre magazine Amoena Life. Pour lire notre dernier numéro, cliquez ici. Pour être tenue informée de la sortie de nos nouveaux numéros, abonnez-vous à notre e-newsletter