Skip to main content
0
Navigation

RetourÊtre une applicatrice

Qui est la femme qui ajuste votre soutien-gorge et qu’est-ce qui la motive ?

Being a Mastectomy Fitter

Dans notre culture, la poitrine est synonyme de sexualité et de féminité. Certaines femmes la considèrent comme indissociable de leur féminité et de leur identité. Perdre un sein ou les deux peut par conséquent être une expérience bouleversante, certaines femmes pouvant le percevoir comme une lourde perte aussi bien en termes de silhouette que de féminité. 

Un joli soutien-gorge post-mastectomie peut vraiment faire des merveilles. Il permet à votre poitrine de retrouver une forme naturelle ou compense l’absence de tissu mammaire, grâce à l’inclusion simple mais discrète de poches spécifiquement conçues pour maintenir les prothèses mammaires facilement et de manière sûre.

La lingerie post-mastectomie fait partie intégrante du processus de rétablissement post-opératoire. Par ailleurs, les maillots de bain et vêtements de détente avec poches peuvent également constituer une partie importante de la vie quotidienne d’une femme après un cancer du sein.

Que votre opération ait eu lieu il y a des mois ou des années, une applicatrice formée peut vous aider à trouver une lingerie confortable, belle et sexy. « Ma mission consiste à aider les femmes à se sentir bien et à avoir envie de crier “hourra” ! », explique Kim Caldwell, une applicatrice basée à New York possédant deux ans d’expérience et d’expertise à aider les femmes à sélectionner des sous-vêtements après une mastectomie.

Elle ajoute : « L’outil le plus efficace dont je dispose pour aider une femme à se sentir bien dans son corps après une mastectomie est l’essayage de soutien-gorge ». Et ce n’est plus un défi. « Aujourd’hui, les soutiens-gorge de mastectomie sont si jolis que n’importe quelle femme, qu’elle ait subi une opération (mastectomie, lumpectomie) ou non, se sentirait parfaitement bien dans son corps en les portant. Et personne ne pourra jamais deviner qu’elle porte de la lingerie post-mastectomie.

Les applicatrices suivent une formation spécialisée. Elles peuvent également vous aider à choisir des prothèses mammaires. Pour les essayages de prothèses, nous vous recommandons de prendre un rendez-vous qui peut durer de 3/4 d’heure à une heure. Pour la lingerie, prévoir environ 20 min. 

Que se passe-t-il lors d’une séance d’essayage ?

Pour votre prothèse, vous aurez besoin d’une prescription médicale. Ces essayages ont lieu chez un orthopédiste, une pharmacie-orthopédiste ou dans une boutique de lingerie.

Quel que soit l’endroit où vous essaierez votre soutien-gorge, vous devez amener votre prothèse mammaire avec vous, si vous en avez une, et un ou deux de vos hauts préférés. En essayant votre soutien-gorge avec votre prothèse, vous pouvez vous assurer que le soutien-gorge que vous choisissez sera adapté à ce que vous avez l’habitude de porter. « Vous aurez une jolie silhouette quel que soit le vêtement que vous porterez, tenant compte de la partie du corps opérée », explique Deb Poss, propriétaire de Naturally You, une boutique spécialisée située à l’extérieur de Toronto au Canada.

Si vous venez avec votre soutien-gorge préféré, votre applicatrice peut l’examiner également. « Parfois, le meilleur choix de soutien-gorge est celui que vous possédez déjà », explique Deb Poss. 

« Vous pouvez aussi venir avec un membre de la famille ou un ami », suggère Clare Gibson, conseillère en essayage dans la salle d’exposition d’Amoena Angleterre située dans le Hampshire. « Le salon d’essayage peut être un espace très intime à partager avec une applicatrice que vous connaissez à peine », reconnaît Kim Caldwell, et avoir un soutien moral peut être utile.

Les applicatrices commencent généralement par vous demander de quoi vous avez besoin : Cherchez-vous un soutien-gorge de compression (à utiliser tout de suite après l’opération) ou un soutien-gorge avec poches ? Suivez-vous un traitement de radiothérapie ? Il existe des soutiens-gorge postopératoires pour cette période. Si ce n’est pas le cas, que recherchez-vous dans un soutien-gorge : Recherchez-vous un soutien-gorge pour faire du sport ou pour une occasion spéciale ?

Votre applicatrice prendra deux mesures essentielles pour trouver la bonne solution : le tour de buste et le demi-tour de poitrine », explique Deb Poss. Vous essayerez différents modèles de soutiens-gorge et de prothèses pour s’assurer que la forme et son volume conviennent parfaitement, ajoute Clare Gibson.

Faire une différence

La bonne lingerie, et la bonne applicatrice, peuvent aider une femme à accepter son nouveau corps suite à une mastectomie, explique Kim Caldwell. Elle évoque une femme qui avait subi une mastectomie bilatérale et qui était très nerveuse avant l’essayage. Lorsque Kim Caldwell lui a demandé quel type de soutien-gorge elle souhaitait, elle a murmuré « quelque chose de joli ». Kim Caldwell lui en a présenté quelques-uns mais c’est le soutien-gorge lisse avec décolleté plongeant, bretelles fines et applique florale rouge qui lui a plu. « Il est beau. Je me sens belle », a dit la femme, stupéfaite. « Je n’avais jamais pensé que je pourrais me sentir femme à nouveau. Merci ! » Kim Caldwell et la cliente ont toutes les deux fini par pleurer de joie.

Même si la réponse est plus subtile, une applicatrice perçoit toujours la réaction d’une femme. « Lorsqu’une femme entre dans la boutique, elle peut se sentir tendue et être légèrement courbée », explique Clare Gibson. « Lorsqu’elle repart, elle marche la tête haute. »

Comment devenir une applicatrice en mastectomie

Si vous envisagez de devenir une applicatrice en mastectomie, vous devez idéalement vous sentir à l’aise avec le corps des femmes, quelle que soit sa forme et sa taille, qu’il présente des cicatrices ou non. Faire preuve de compassion et avoir un comportement exceptionnel à l’égard des personnes malades est essentiel. « Une femme peut avoir honte de son corps », explique Clare Gibson. « Vous devez être neutre et rassurante ».

Vous devez aussi être douée pour trouver des solutions, explique Kim Caldwell. Vous ne savez jamais qui va entrer dans la boutique.

Une expérience médicale peut être utile mais elle n’est pas essentielle. Deb Poss était inhalothérapeute et Clare Gibson a reçu une formation de masseuse. Toutes deux considèrent que leur expérience a été utile. Kim Caldwell, qui travaillait dans la lingerie, pense que la formation lui a donné les connaissances techniques dont elle a besoin. Elle explique que l’enthousiasme et la compassion sont plus difficiles à enseigner.

Une formation validante de 35 heures doit être réalisée pour pouvoir appliquer les prothèses mammaires. Cette formation s’effectue auprès d’organismes de formation spécifiques. Amoena propose en outre une formation pour les applicatrices et responsables de points de vente en France plusieurs fois par an dans diverses villes. Amoena propose deux types de stages de formation familiarisant les applicatrices à la manière dont les soutiens-gorge et les prothèses mammaires doivent être associés et essayés. Après l’avoir suivi et avoir complété le nombre minimum requis d’heures d’essayage, vous pouvez passer un examen de certification, administré par l’un des conseils nationaux d’accréditation. C’est un choix de carrière pouvant s’avérer très gratifiant.

Une applicatrice compétente et sachant faire preuve de compassion peut beaucoup aider les femmes à réapprendre à aimer leur corps.